Les chiens d’assistance pour les personnes âgées

    chien assistance

    Les chiens d’assistance aux personnes âgées sont assez méconnus. On a beaucoup plus entendu parler des chiens d’aveugles ou pour les handicapés. Voici quelques infos sur le chien de plus en plus sollicité.

    Qu’est-ce qu’un chien d’assistance ?

    Lorsque l’on est handicapé, à mobilité réduite, ou âgé et désirant rester autonome, on peut avoir recours à un chien d’assistance. Comme son nom l’indique, il est là pour assister la personne dans les tâches quotidiennes. Il l’aide à la maison et à l’extérieur.

    C’est un chien sélectionné pour sa capacité à travailler et comprendre les besoins d’autrui. Il est docile, on peut lui faire confiance, il ne mordra pas, ne se retournera jamais contre ses maîtres. Il facilite leur vie en leur apportant aussi, beaucoup d’amour.

    Quel est son rôle au quotidien ?

    Son travail consiste à accompagner son maître et devancer ses besoins qu’ils soient physiques ou thérapeutiques.

    Il peut guider la personne aveugle ou malvoyante au cours des promenades, en lui indiquant les obstacles ou la couleur du feu pour traverser.
    Il avertit les personnes sourdes de certains bruits comme le téléphone, le bébé qui pleure ou quelqu’un qui frappe à la porte.
    Il peut prévenir lorsqu’un malade fait une crise : épilepsie, évanouissement, attaque.

    Au niveau de la personne âgée, en plus, le chien va avertir le centre d’assistance en aboyant ou en appuyant sur un bouton, si son maitre est tombé. Il pourra l’aider dans toutes les tâches domestiques, en ouvrant les portes basses, en lui apportant ce dont il a besoin dans la mesure de ses capacités. Il sera le compagnon qui écoutera et répondra à sa façon. Il sera celui qui obligera le maitre à faire quelques pas, qui le maintiendra en vie juste par sa présence. Le chien est une responsabilité, on doit s’en occuper, ça donne un but dans la vie.

    Quelles sont les races les plus utilisées ?

    Si beaucoup de chiens sont aptes à aider les gens dans leur vie de tous les jours, certaines races sont privilégiées. Les deux chiens qui sortent du lot sont : le labrador retriever et le golden retriever. Ils se ressemblent beaucoup mais ne sont pas issus du même continent, le premier est américain et l’autre caucasien. Retriever vient de l’anglais « To retrieve » signifiant « Récupérer ».

    Labrador Retriever

    Il peut être beige, noir ou chocolat avec un poil court, assez rêche et épais. Sa longévité est de 13 ans. C’est un chien qui peut peser entre 30 et 35 kg pour une hauteur de 54 à 57 cm. Issu des côtes du Labrador, il aime beaucoup l’eau, il était d’ailleurs, avec le terre-neuve un récupérateur de baigneurs en détresse, un chien sauveteur.

    Golden Retriever

    Il serait issu d’une manipulation génétique, des croisements entre deux chiens caucasiens ou russes avec d’autres races, en vue d’affiner le flair, le réflexe de la chasse sur terre et dans l’eau ainsi que le respect et l’amour de ses maitres. Ce mélange a tellement bien fonctionné que de nombreux spécimens se sont retrouvés dans la position de sauver leur maître, de la noyade, d’un malaise, ou de leur venir en aide en leur apportant un objet nécessaire.

    L’idée même de l’assistance aux personnes handicapées venait de naître. Le Golden retriever est certainement le premier chien à avoir été éduqué pour rendre service. Les premiers bénéficiaires français ont été les non-voyants.

    Il ne peut être que jaune, il mesure entre 51 et 61 cm pour 25 à 31 kg et il peut vivre jusqu’à 12 ans.
    L’idée même de l’assistance aux personnes handicapées venait de naître. Le Golden retriever est certainement le premier chien à avoir été éduqué pour rendre service. Les premiers bénéficiaires français ont été les non-voyants.

    Beaucoup d’autres chiens surtout croisés et recueillis par des associations peuvent être éduqués en vue d’être confié à des personnes âgées. Ils demandent moins d’éducation que les chiens pour aveugles.

    Il est même possible, quelquefois d’éduquer le chien de la maison. Un éducateur spécialisé peut tenter d’apprendre à votre chier à exécuter des ordres simples, puis de plus en plus compliqués selon les besoins.

    Comment se procurer un chien d’assistance ?

    Comme il y a beaucoup plus de demandes que d’offres, il faut s’y prendre assez tôt. En effet, l’éducation d’un chien prend environ 6 mois, mais avant, il faut qu’il naisse. Si l’on est fixé sur la race Golden retriever ou labrador retriever, il faut compter un certain temps. Mais si l’on accepte un chien d’une autre race qui a été éduqué en vue d’aider une personne âgée, alors, l’obtention du compagnon de vie sera beaucoup plus rapide.

    Que ce soit pour vous, en tant que personne handicapée ou à mobilité réduite ou encore pour un EHPAD, il faut contacter les sièges sociaux de : Handichiens.org ; Canhicap.fr ; fcapi44.wixsite.com entre autres.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.