Nos conseils pour apprendre son nom à un chiot

    Apprendre son nom à un chiot

    Voilà, vous venez d’adopter un petit chiot et vous lui avez enfin trouvé un joli nom. Il est temps maintenant de lui apprendre son nom. Nos conseils pour réussir cette étape.

    Commencer l’apprentissage dans un environnement peu stimulant

    Un environnement peu stimulant est essentiel quand vous voulez commencer l’apprentissage de son nom à un chiot. Pour que ce dernier ne soit pas distrait par ce qui l’entoure, et il l’est facilement, il vaut mieux lui faire l’apprentissage dans un endroit où il y a peu de distraction. Vous pouvez le faire à l’intérieur d’une maison, mais de préférence dans un endroit qu’il connait bien et où il est à l’aise. Il est également essentiel que vous commenciez l’apprentissage seul au début. Vous pouvez par la suite ajouter d’autres difficultés au fur et à mesure de l’avancement de votre chiot. Vous pouvez l’emmener dehors ou lui proposer une séance de travail dans le parc, par exemple.

    Utiliser une association positive

    Le but, en utilisant une association positive est de donner une récompense à votre chiot chaque fois que vous l’appelez par son nom. Cette méthode vous permet de rappeler à votre petit compagnon son nom. Plus votre chien est jeune, plus cette méthode fonctionne. Pour appliquer l’association positive, vous pouvez, par exemple appeler le nom de votre chiot et lui donner une friandise en même temps. La prochaine fois que vous prononcerez son nom, il sera intéressé puisqu’il sait qu’il aura une friandise.

    Adapter l’apprentissage à l’âge de votre chien

    Un chiot a besoin de se reposer fréquemment, il a également besoin de jouer et d’aller dehors. Il est donc important d’adapter la durée de l’apprentissage à l’âge de votre chiot. En général, chaque séance ne doit pas durer plus de 5 minutes. Vous pouvez faire plusieurs séances en une journée. De plus, plus vous êtes régulier dans vos séances d’apprentissage, plus votre chiot apprendra vite.

    Utiliser les bonnes intonations de voix

    Utiliser une voix très aiguë peut éveiller l’intérêt de votre chiot. Utiliser cette intonation pour l’appeler peut éveiller sa curiosité et le pousser vers vous. Les chiots ne sont pas attirés par les voix graves et les tons fermes. Ils aiment les tons enjoués et dynamiques.

    Être cohérent

    Une des clés pour réussir l’apprentissage de son nom à votre chiot est d’être cohérent dans ce que vous lui demandez. Ainsi, sachez que si votre chiot ne répond pas à son nom à la maison, il ne le fera pas dans le jardin et encore moins quand il sera au parc avec d’autres chiens. D’autre part, vos gestes doivent également correspondre à ce que vous demandez à votre chiot : souriez à votre chiot, penchez-vous à sa hauteur pour l’appeler, tapotez sur le sol ou sur vos jambes pour le pousser à vernir vers vous et surtout, félicitez-le pour chaque effort qu’il fait.

    Ne pas sanctionner en cas d’échec

    Une chose à éviter à tout prix est de gronder votre chiot s’il ne veut pas s’approcher de vous quand vous l’appelez. Pensez plutôt à chercher la raison de cet échec et trouvez la solution. Peut-être que vous avez besoin de changer de méthode ou d’environnement ou encore d’intonation. Si votre chiot continue à vous ignorer malgré que vous ayez tout essayé, n’insistez pas. À la prochaine séance, peut-être qu’il sera plus enclin à vous écouter et à faire ce que vous lui demandez de faire.

    Source : J’éduque mon chien

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.